SAMEDI 12 NOVEMBRE >BELMONDO Quintet

BELMONDO Quintet

Lionel BELMONDO : Sax Ténor, Soprano, Flûte – Stéphane BELMONDO : Trompette, Bugle Laurent FICKELSON : Piano – Thomas BRAMERIE : Contrebasse – Tony RABESON : Batterie


Dix ans après leur dernier album commun, Lionel et Stéphane Belmondo célèbrent leurs retrouvailles et la reformation de leur mythique quintet. A la tête d’un groupe en forme de all-stars, la fratrie la plus fameuse du jazz hexagonal célèbre ses maitres à penser et fait la synthèse d’un quart de siècle d’aventures musicales, habitée par une mémoire sans faille et une force spirituelle intacte.


Fondé à la fin des années 1980, le Belmondo Quintet s’articule sur la paire complice formée depuis l’enfance par Lionel et Stéphane Belmondo. Dès ses premières apparitions, sur scène comme sur disque, le groupe a imprimé sa marque dans le paysage français du jazz, en défendant bec et ongles le droit de jouer une musique intense et spirituelle, résolument acoustique, qui réactualisaient les concepts du jazz moderne développés par des artistes tels que Miles Davis, John Coltrane, Bill Evans ou Wayne Shorter.

Formés à la rude école du relevé, de l’écoute, des standards et de l’imitation, les frères Belmondo ont baigné dans la musique depuis toujours, sous l’influence de leur père Yvan, saxophoniste, impresario et pédagogue, disparu en décembre 2019…
« Brotherhood » n’est que le cinquième album du Belmondo Quintet. Il marque le retour au disque d’un groupe qui, au fil d’une histoire riche et tumultueuse, a accueilli la fine fleur du jazz hexagonal et constitué un exemple pour plusieurs générations de musiciens français. Débarquant à Paris de leur Var natal, avec leur franc-parler, leur accent, leur intensité d’action et de jeu, les frères Belmondo ont en effet participé en France, de manière fondamentale, à recentrer le jazz sur ses fondamentaux, œuvrant, avec passion et un sens de la transmission inlassable auprès des musiciens de leur génération et de la suivante, à rallumer la flamme vacillante d’une musique qui s’était parfois éloignée de son objet et de sa substance. Formé au sortir de l’adolescence, leur quintet a constitué le principal véhicule de cette profession de foi.



PREMIERE PARTIE LOUIS MARTINEZ 6tet

L. MARTINEZ : Guitare – G. PONCIN : Piano – P. PANEL : Basse – T. DOMENE : Batterie

Agnès SOM : Vocal – Margot SORIA: Vocal


Qu’il plonge dans la mer ou longe des rives lointaines, le jazz est son théâtre. Guitariste, professeur de conser-

vatoire et directeur du festival Jazz à Sète, qu’il a créé en 1985, Louis Martinez est un authentique fondu de musique, de Wes Montgomery à Georges Brassens, il œuvre depuis des années au rayonnement du jazz, que ce soit au sein de son propre trio ou au travers de ses nombreuses collaborations, avec ses nombreux frères d’âme, les Sylvain Luc, Stéphane Belmondo, Mino Cinelu entre autres, ou en famille.

Né à Oran en 1951, l’exilé saute les frontières comme il se joue des répertoires. Tout au long de sa vie, il multi- pliera les traversées. Formé à la guitare classique avec Alain Delgado, il débute sa carrière dans les fièvres du rock tout en frayant dans la saudade chaloupée de la musique brésilienne. Le jazz arrivera plus tard.
Sous les pinceaux musicaux de l’esthète sétois, les standards ne le sont définitivement pas, le bop se fait buis- sonnier.

Le projet « Influences » qu’il nous présente lors de ce concert, a vu le jour en 2017, à l’initiative du guitariste et compositeur Louis Martinez, lors de l’enregistrement de l’album « Thème pour Mike ».
Guitariste de jazz à la sensibilité rare, il réunit autour de lui une solide rythmique avec entre autre Gérard PONCIN au piano, Philippe PANEL à la basse et Thomas DOMENE à la batterie avec laquelle il collabore depuis quelques années pour explorer une nouvelle facette de ses inspirations : la chanson.

La rencontre avec les chanteuses et parolières Agnès SOM et Margot SORIA, révèle une magnifique interaction mélodique entre le jeu de guitare et la voix.
Toujours à l’unisson, « Influences » explore les territoires d’une vie.


Gérard PONCIN Trio

Gérard PONCIN : Piano – Philippe PANEL : Contrebasse – Thomas DOMENE : Batterie